Cet examen indolore est utilisé à de nombreuses reprises.

  • Dans le cadre du bilan d’infertilité, celle-ci permet de vérifier l’anatomie utérine et ovarienne ainsi que la réserve en follicules pré antraux. Cela est important en cas de traitement de stimulation de l’ovulation envisagé.

Les trompes sont habituellement peu visibles sauf en cas de pathologie.

  • Dans le cadre du suivi des stimulations ovariennes, l’échographie permet le suivi de la croissance des follicules ovariens et le comptage. Cela est corrélé aux dosages hormonaux pour décider de la suite du traitement et du moment du déclenchement de l’ovulation.
  • Enfin dans le cadre du suivi de grossesse, l’équipe de NatiFiv prendra en charge les échographies précoces du premier trimestre avant celle obligatoire de 11 semaines d’aménorrhée. Cela permet de rassurer les couples sur l’évolutivité précoce et de diagnostiquer une éven
Email this to someonePrint this page